Notre projet

Yakuchu (prononcer : jakuʃu) s'inspire du terme Quechua Jakuchu, qui signifie "Allons-y". Pour nous, c'est un mot qui traduit bien notre enthousiasme face à la grande aventure que sera ce projet !

 

Notre cadre est simple : organiser un stage collectif dans une structure étrangère, d'ici février 2018, en assumant tous les aspects de ce projet, et en communiquant sur celui-ci (le module de formation dans lequel s'insère ce projet porte notamment sur la communication).

 

 

 

L'Équateur

 

Depuis le début du projet, nous sommes attirés par l'Amérique latine : nos recherches nous ont amené à chercher des structures de stage en Colombie, au Pérou, au Costa Rica, au Belize, en Argentine... et également en Équateur, pays sur lequel notre choix s'est finalement porté !

 

Nous arriverons d'abord à Quito, la capitale du pays, située au centre de celui-ci à 2850 m d'altitude, pour ensuite traverser la Cordillère des Andes et rejoindre la forêt amazonienne au Nord-Est.

 

 

"Amarun Yaya"

C'est le projet porté par une communauté Kichwa — un des peuples indigènes présents en Équateur, le plus représenté en nombre — : la "Communidad Flor del pantano".

Ils vivent dans la partie amazonienne du pays, au Nord-Est, le long du fleuve Río Napo, et mènent des actions en faveur de la préservation de l'identité de leur peuple et de leur cadre de vie, la forêt amazonienne. Ils ont notamment développé une activité d'éco-tourisme et d'artisanat (bijoux faits-main), et accueillent des volontaires étrangers pour contribuer à leur projet et diffuser leur culture.

 

Daniel Pedro Shiguango et sa famille nous accueilleront au sein de cette communauté pour 3 semaines de stage à leurs côtés. Nous les avons découverts grâce à la plate-forme helpx, qui met en lien des structures avec des volontaires du monde entier. Nous échangeons depuis lors avec eux pour organiser notre stage.

 

Pour le moment, encore beaucoup de mystère subsiste pour nous ! Nous avons fait le choix de se laisser guider une fois sur place, en construisant notre programme directement avec les personnes que nous rencontrerons. Notre aide à la structure pourra se concrétiser autour de différents axes, dont :

- les aider à devenir davantage autonomes, en plantant des arbres fruitiers et des légumes, ainsi qu'en initiant un projet de permaculture ;

- aider à la plantation d'arbres, d'essences menacées

- aider à la construction de maisons Kichwas : bambou et matériaux naturels

- donner des cours d'anglais (une classe de 25 enfants sur la communauté)

- créer et développer un site web, décrivant leur vision de l'identité Kichwa, de leur mode de vie et de la protection de la nature

- commencer un inventaire des espèces de la région (avec un index de noms scientifiques)

...et autres coups de main !

 

Nous chercherons en particulier à comprendre pourquoi et comment un peuple indigène peut préserver son patrimoine culturel et identitaire tout en s'ouvrant au monde (activité éco-touristique et accueil de volontaires étrangers).

 

Pour en savoir plus, découvrez notamment leur page Facebook : https://www.facebook.com/amarun.yaya/